Est-ce que le poêle à granulé est une version moderne du poêle à bois ?

6 juillet 2019 poêle à granulé

Ces dernières décennies, les Français se sont réellement entichés de cette nouvelle tendance associée aux poêles de chauffage. Désormais, le chauffage au bois fait son grand retour dans les foyers du monde. Reconnu pour son côté économique et authentique, il fait fureur sur le marché. À présent, chauffage rime avec poêle à granulé. Petit à petit, il a réussi à prendre l’ascendant sur son confrère et affiche une avance significative. Malgré l’aspect esthétique fort attrayant des poêles à bois, le bémol se situe par rapport à la manutention et au stockage.

Qu’est-ce qui caractérise une poêle à granulés ?

Comme mentionné précédemment, l’utilisation de ce type d’installation est nettement plus simplifiée si on le compare à son prédécesseur, c’est-à-dire le bois. Entre la performance et le niveau de confort procuré, il n’y a pas photo, le granulé l’emporte haut la main. Afin de pouvoir accueillir l’un de ces dispositifs, il faudra disposer d’une bâtisse de surface inférieure à 100 m2. C’est une condition de base à retenir. Concernant le stockage, il faudra aménager un espace pour entreposer les sacs de quinze kilogrammes. Lorsque ce dernier est mis en marche, un bruit sourd, mais anodin est propagé. En temps normal, une conduite d’évacuation est incluse dans le pack. Cependant, si vous disposez de conduite de cheminée, il ne faudra pas se risquer à raccorder ces tuyaux à la nouvelle installation. En raison du manque d’étanchéité de ces anciennes constructions, des désagréments pourraient se manifester ultérieurement.

Quel niveau de confort et d’autonomie un poêle granulé peut-il conférer ?

C’est assez inédit et inattendu, mais à présent, bon nombre de poêles à granulé intègrent des moteurs électriques. Le brûleur sera constamment alimenté et l’air chaud sera propulsé de manière plus fluide et optimisé. Quant à l’aspect sonore, aucun constructeur n’affiche à proprement dit le niveau de décibel produit par ces dispositifs. En tout cas, jusqu’à maintenant, il n’y a pas de normes ou de seuils concrets pour mesurer le caractère silencieux d’un appareil. Sans doute, ce type de dispositif peut perturber l’ouïe et afin d’éviter ce désagrément, il est préférable d’opter pour le poêle à granulé sans électricité. Ensuite en fonction de la taille du réservoir, et de l’isolation du bâtiment, l’autonomie peut considérablement varier. Avec un régulateur électronique, vous pouvez programmer sans peines les plages horaires. Pour le cas des résidences secondaires, vous pouvez très bien les mettre hors gel sous une période de trois semaines.

Quel est le meilleur emplacement pour un poêle à granulé ?

Ensuite en fonction de la taille du réservoir, et de l’isolation du bâtiment, l’autonomie peut considérablement varier. Sinon, lorsque les utilisateurs veulent également chauffer les étapes, il serait avisé de les poser à proximité des escaliers. Bien entendu, le bon aménagement de ces installations a un impact direct sur leurs efficacités. À noter qu’à une certaine mesure, la chaleur diffusée n’est réellement palpable que dans une seule et même pièce, c’est-à-dire là où elles sont placées. Cependant, la propagation est plus rigoureuse quand la porte est ouverte. Souvent, le poêle est utilisé en tant qu’appareil complémentaire qui supporte un système de chauffage principal. Ainsi, la consommation énergétique est limitée.